Scorpions

Publié le 19/04/16

En lisant un article sur mon site favoris, j'ai appris que le venin de scorpion est fréquemment utilisé comme une drogue, provoquant des trips d'une dizaine d'heure, dont la majorité se déroule dans la douleur. Il semble qu'au bout de six heures, on ressent des effets un peu moins désagréables, et qu'on y revient vite. Pour l'administration, faire cuire à mort un scorpion, en humant à loisir les fumées pour une première expérience psychédélique. Une fois bien cuit, on peut alors se concentre sur la queue, ou "metasoma", qui contient le venin. Pour les plus pressés, on peut dans certains coins d'Inde se faire piquer dans des sortes de "scorpion drive" contre une somme d'argent. Bon, c'est un business comme un autre, vendeur de piqûre d'animal...

Cela dit, et on s'en doute quand même un peu, c'est pas trop bon pour la santé. Si on veut arrêter en douceur, on peut toujours se faire un sevrage en passant à des drogues plus douces, genre l'opium...